Quartier de l'innovation

Accéder à la webdiffusion

Date : 18 juin 2020
Heure : 9 h HAE

Villes résilientes :

Défis et leçons à tirer
*Présentations en anglais, animation en français.*

S'inscrire à la webdiffusion

Vous devez au préalable vous inscrire ici.

Tous les champs sont obligatoires.

Informations

Le monde actuel se transforme de manière profonde et rapide. Les crises, qu’elles soient pandémiques, économiques, financières ou encore liées à des catastrophes climatiques, obligent les villes à s'adapter et à accroître leur capacité d'anticipation et de prévention. Comment peuvent-elles apprendre à mieux se préparer ? Quelles leçons peuvent-elles tirer de ces différentes perturbations auxquelles elles sont confrontées ?

Lors de ce panel d’experts, Mme Mary Rowe, présidente et directrice générale de l'Institut Urbain du Canada et Mme Ursula Eicker, titulaire de la chaire d'excellence en recherche du Canada sur les communautés et les villes intelligentes, durables et résilientes de l'Université Concordia passeront en revue différentes solutions pour faire face aux éléments perturbateurs et exposeront la manière dont les villes peuvent organiser leurs actions pour limiter leur vulnérabilité.

  • img-animatrice
  • Animatrice

    Julie Bourgoin

    Chargée du programme universitaire – Quartier de l’innovation de Montréal

Julie Bourgoin est chargée du programme universitaire au Quartier de l'innovation de Montréal (Qi). Dans ce rôle, Julie gère des projets mettant de l'avant la recherche universitaire des membres du Qi et sert de personne-ressource auprès de ceux-ci. Elle est également conseillère municipale à la Ville de Saint-Lambert, ou elle préside les comités de gestion des déplacements et de politique familiale et des aînés. Elle est la représentante de la ville auprès du Carrefour action municipale et famille.

  • img-Panel
  • Panéliste

    Mary Rowe

    Présidente et directrice générale – Institut Urbain du Canada

Mary Rowe est présidente-directrice générale de l’Institut urbain du Canada (canurb.org). Chef de file passionnée par les droits civiques et forte de son expérience diversifiée dans les secteurs des affaires, du gouvernement, des organismes sans but lucratif et de la philanthropie au Canada et aux États-Unis depuis plus de 30 ans, elle défend constamment l’adoption d’approches locales pour bâtir des villes habitables et résilientes, ainsi que les économies locales axées sur la collectivité. Elle a dirigé des campagnes, des organisations, des initiatives et des entreprises pendant une période allant de quelques mois à plusieurs années. Elle a joué un rôle actif dans les initiatives d’auto-organisation qui ont émergé à la Nouvelle-Orléans et le long de la côte du golfe du Mexique à la suite des ouragans Katrina et Rita, fournissant un soutien à deux douzaines d’initiatives favorisant diverses formes de résilience. Elle a également soutenu l’initiative Rebuild By Design et, dans son poste à la Municipal Art Society of New York, les efforts d’engagement communautaire pendant le rétablissement à la suite de l’ouragan Sandy. Par la suite, elle a dirigé des initiatives urbaines locales, nationales et internationales à Toronto et à New York, y compris le lancement de Reimagining the Civic Commons, une initiative visant à renforcer les éléments du tissu urbain qui créent la cohésion sociale et la résilience communautaire, y compris les bibliothèques, les centres communautaires, les parcs et les autres lieux connexes. Après son retour à Toronto, en plus de diriger l’Institut urbain du Canada, elle est Senior Fellow à Evergreen (evergreen.ca/fr/) et à Villes d’avenir Canada (futurecitiescanada.ca/fr/), elle est facilitatrice principale du Projet urbain national (theurbanproject.ca/fr/), et elle siège aux conseils d’administration de la New Cities Foundation (newcities.org) et de The Bentway (thebentway.ca). Elle est également Senior Fellow à Shorefast (http://www.shorefast.org), une entreprise caritative et sociale élaborant des stratégies de développement économique local qui renforcent les collectivités locales et favorisent leur résilience.

  • img-panel
  • Panéliste

    Ursula Eicker

    Titulaire de la chaire d’excellence en recherche du Canada sur les communautés et les villes intelligentes, durables et résilientes – Université Concordia

La Pre Ursula Eicker s’est vu confier la chaire d’excellence en recherche du Canada (CERC) sur les communautés et les villes intelligentes, durables et résilientes à l’Université Concordia de Montréal. Physicienne allemande, elle a occupé plusieurs postes de direction à l’Université de Stuttgart, spécialisée dans l’enseignement des sciences appliquées, ainsi qu’au Centre des technologies dédiées aux énergies renouvelables de cet établissement. Ces vingt dernières années, elle a coordonné de nombreux projets de recherche d’envergure internationale dans les domaines de l’efficacité énergétique appliquée aux bâtiments et des systèmes d’approvisionnement en énergies vertes.

Depuis juin 2019, la Pre Eicker dirige un ambitieux programme de recherche portant sur l’élaboration de stratégies de transformation visant la décarbonation des villes. Étalé sur sept ans, ce programme est subventionné à hauteur de 10 000 000 $ par le gouvernement canadien; il bénéficie en outre d’un financement de 10 000 000 $ octroyé par l’Université Concordia. En effet, l’établissement a investi dans la formation d’une grappe de recherche sur les villes, dotée de cinq charges professorales en génie du bâtiment, en génie électrique, en biodiversité, en philosophie et en aménagement. Analysant les enjeux liés à la transformation urbaine selon une approche transdisciplinaire, le groupe de recherche sur les villes nouvelle génération de Concordia conçoit des outils et des stratégies favorisant un avenir durable.

En plus de contribuer à la rédaction de 23 ouvrages, la Pre Eicker a fait paraître sept livres, 77 articles évalués par des pairs et 317 exposés de conférence.

Conférence co-présentée par

logo_pqm logo_abna


Avec le soutien

logo_alythia